Terre d'innovations

Dézoomer Zoomer Imprimer

Partager cet article :

Envoyer Twitter Facebook

Article mis à jour le

Partie intégrante du pôle d’excellence scientifique et technologique Paris - Saclay, Saint-Quentin-en-Yvelines est impliqué dans plusieurs pôles de compétitivité franciliens, avec son université, ses centres de recherche publics et privés, et ses entreprises innovantes.

Partie intégrante du pôle d’excellence scientifique et technologique Paris - Saclay, Saint-Quentin-en-Yvelines est impliqué dans plusieurs pôles de compétitivité franciliens. Avec son université, ses centres de recherche publics et privés, et ses entreprises innovantes elle est au cœur d’un territoire d’innovation particulièrement dynamique.

Outre les 35 laboratoires de l’université de Versailles – Saint-Quentin, l’agglomération accueille des centres de R&D de grandes entreprises : Technocentre Renault, Valeo, Thales, Cassidian (EADS),…

C’est aussi sur le territoire que sont implantés le Laboratoire national d’essais (LNE) et le Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement d’Île-de-France (CETE IDF), mais aussi, côté formation, l’Institut international de l’image et du son (I3S) et l’Institut supérieur de l’environnement (ISE).

De nombreuses PME innovantes (Esterel Technologies, Egide, Arteris, Atermes, Tracetel, Emitech, etc.) se développent également à Saint-Quentin-en-Yvelines et s’impliquent activement dans les pôles de compétitivité franciliens.

Au cœur des huit pôles de compétitivité :

Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire bien identifié et une thématique donnée, des entreprises petites et grandes, des laboratoires de recherche et des établissements de formation. Il a vocation à soutenir l'innovation, favoriser le développement des projets collaboratifs de recherche et développement (R&D) particulièrement innovants. Il crée ainsi de la croissance et de l'emploi.
Saint-Quentin-en-Yvelines est au cœur de 8 pôles de compétitivité :

Plus d'informations sur le site : www.competitivite.gouv.fr/

Au total, une cinquantaine d’acteurs de l’agglomération (établissements d’enseignement supérieur, centres de recherche publics et privés, grands groupes, PME innovantes) sont membres de ces pôles.

Une université de premier plan

Née il y a seulement 20 ans, l’université de Versailles - Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) est devenue l’une des universités françaises les plus dynamiques, émergeant récemment dans le fameux classement de Shanghai.

Avec 19 000 étudiants, 35 laboratoires et près de 1 400 enseignants-chercheurs, l’UVSQ contribue activement à l’essor du territoire.

L’UVSQ en chiffres :

  • 19 000 étudiants
  • 1 389 enseignants-chercheurs
  • 35 laboratoires
  • 1 école d’ingénieurs
  • 2 IUT
  • 215 formations

En pointe sur le taux de réussite et d’insertion professionnelle de ses étudiants, l’UVSQ poursuit son développement pluridisciplinaire : sciences exactes, sociales, humaines, juridiques et politiques, ingénierie et technologie, médecine… Un campus qui s’est enrichi récemment, à Saint-Quentin-en-Yvelines, d’un nouveau bâtiment pour l’UFR des sciences de la santé, inauguré en décembre 2012.

Porteuse de projets et de partenariats avec quelque 500 entreprises, tant en matière de recherche que de formation, l’université s’affirme comme un acteur à part entière de la vie économique.

Partie prenante de plusieurs pôles de compétitivité, l’UVSQ est également impliquée dans huit Labex (Laboratoires d’excellence), retenus au titre des Investissements d’avenir. Ils positionnent l’université parmi les leaders, notamment dans les domaines des nanotechnologies, de la chimie, des mathématiques, des sciences de l’univers et de l’environnement.

L’UVSQ est membre fondateur de l’« initiative d’excellence » (idex) Paris-Saclay. Le projet d’IEED (Institut d’excellence dans le domaine des énergies décarbonées) VeDeCoM (Véhicule décarboné communicant et sa mobilité), dont l’UVSQ est l’un des membres fondateurs, a également été labellisé dans le cadre des Investissements d’avenir.

Top