4 000 mises en relation au 3ème SQY Business day

Dézoomer Zoomer Imprimer

Partager cet article :

Envoyer Twitter Facebook

Article mis à jour le 22 Novembre 2018

Le SQY Business Day qui s’est déroulé le 8 novembre dernier au Vélodrome National, est la plus grande convention d’affaires des Yvelines !

Jeudi 8 novembre, 700 entreprises étaient réunies au cœur du Vélodrome National de SQY pour 4 000 mises en relation d’affaires. Une manière efficace et novatrice de doper l’activité économique locale.

SQY Business day 2018Ouverture du 4e SQY Business Day par le pdt de SQY J.M. Fourgous.© C. Lauté - Photothèque SQY« À SQY, cœur économique de Paris-Saclay, notre priorité c’est le développement économique. Avec cette convention d’affaires, notre objectif est de booster la compétitivité des entreprises saint-quentinoises. Nous voulons favoriser les rencontres et les échanges entre les entreprises de ce territoire. Cette convention est aussi l’occasion de rapprocher les PME des grands comptes qui sont présents à SQY. Aujourd’hui 62 grandes entreprises sont représentées ici, plus de 100 start-ups et plus de 500 PME, TPE. Au total 4 000 mises en relation ont été effectuées », explique Jean-Michel Fourgous, président de SQY, à l’initiative de l’événement.

SQY Business day 2018Othman Nasrou, conseiller régional d’Île-de-France, président de la commission économique de SQY© C. Lauté - Photothèque SQY« C’est une convention unique en son genre dans les Yvelines, souligne Othman Nasrou, conseiller régional d’Île-de-France, président de la commission économique de SQY. Ce SQY Business day est vraiment l’exemple de ce qu’il faut faire en Île- de-France. C’est pour cela que la Région a souhaité s’y associer. Voilà une manière très concrète et opérationnelle d’aider nos PME à se développer. »

Rencontrer les entreprises locales

Automation 2000était l’une des nombreuses PME présentes. Son PDG Michaël Croitoriu est venu avec un objectif : trouver des partenaires locaux.

« Mon entreprise travaille à 80% à l’export, partout dans le monde et les sociétés qui sont à 10 ou 20 kilomètres de chez moi je ne les connais pas. Je vais parfois chercher des partenaires à l’autre bout de la France alors que je peux trouver le même service ici à SQY ! »