Desporteo : achetez et vendez votre matériel de sport sur le Net

Dézoomer Zoomer Imprimer

Partager cet article :

Envoyer Twitter Facebook

Article mis à jour le 4 Octobre 2017

Elles sont deux jeunes sportives, domiciliées à Promopole, et viennent de lancer leur plateforme Marketplace dédiée à la vente en ligne de matériel de sport d’occasion. Découverte.

desporteo« Notre idée est de permettre à tous de trouver son matériel de sport à des prix attractifs, expliquent les deux jeunes femmes récemment devenues start-upeuses. La première, Pauline Augé a été ceinture noire de judo et la seconde, Anne Sophie Leparanthoen, fut l’une de nos nageuses professionnelles, 17 fois championne de France dans diverses catégories et qui affiche 11 records de France et la participation au relais avec Laure Manaudou.

Leur rencontre se fait en 2002 au sein du service sport-événementiel du Conseil Général des Yvelines. C’est là qu’elles décident de se lancer dans l’aventure de la création d’une start-up.

« À force de recevoir les associations et les comités sportifs, nous avons identifié le besoin de trouver du matériel de sport à bas coût et de pouvoir recycler son matériel ancien. On s’est dit pourquoi ne pas regrouper cette offre sur Internet ? » Desporteo était né.

Une offre unique en son genre avec du neuf et de l’occasion

Sur le site Desporteo on peut aujourd’hui trouver un billard, une raquette de tennis, un tutu de danse mais aussi vendre son kimono de judo, sa raquette de squash ou ses gants de boxe. « Au départ, pour se faire connaître on m’a conseillé de mettre quelques produits neufs à des prix attractifs. On s’est spécialisé sur des produits que l’on ne trouve pas partout, nous essayons de relayer les offres des start-ups », confie Sophie Leparanthoen.

Pour lancer leur site et convaincre vendeurs et acheteurs, les deux jeunes femmes comptent sur le parrainage de sportifs français. « Nous allons avoir un sportif de haut niveau par mois qui va mettre en vente des produits qu’il a utilisé. Le profit de cette vente ira à une association caritative. Camille Lacourt, Fabien Gilot, Yohan Cabaye et Pascal Gentil sont déjà sur la liste. » Desporteo compte également sur son réseau associatif pour faire fonctionner le bouche à oreille. Actuellement le site met en vente plus de 5 000 produits, un chiffre qui devrait nettement évoluer dans les prochains mois.

« Nous assurons la garantie financière de la vente. Le paiement des articles passe par le site et nous nous assurons que le produit a été vendu. Si le produit ne correspond pas, on assure le remboursement. On modère également les annonces. » Il ne reste plus qu’à découvrir desporteo.com et si vous avez une raquette, un ballon ou un kimono inutilisé dans votre placard, vous savez dorénavant où ils pourraient trouver preneur.

www.desporteo.com